News Ticker

Le ministère de l’éducation nationale signe un accord avec Blizzard

Afin de lutter contre l’illettrimse et analphabétimse de la jeunesse, le ministère de l’éducation nationale est entré en contact avec Blizzard. Le but de cette initiative: encourager la jeunesse à retrouver le goût de la grammaire et de l’orthographe.

 

wow-francais1

Selon Najat Vallaud-Belkacem (NVB), ministre de l’éducation nationale : « Le style SMS est un fléau pour la langue française, aussi faut il prendre le mal à la racine: les jeux vidéo, cause de tous les maux de la jeunesse, doivent porter leur part de responsabilité. »

Blizzard semblant être enthousiaste à cette initiative, plusieurs idées ont déjà été avancées:

Ainsi, un système de bulletin de note, basé sur les saisie de la fenêtre de chat, pourrait entre mis en place. Selon les notes obtenues, les loots obtenus pourraient varier, encourageant les jeunes joueurs à faire des efforts pour obtenir à coup sûr le best in slot tant désiré.

De plus un système de kick automatique pourrait être adopté, afin de lutter contre le langage SMS. Tout abus de fautes d’orthographe mènerait vers une exclusion automatique des groupes, notamment concernant la recherche de groupe pour donjons et raids.

L’accueil des joueurs ne s’est pas fait attendre:

@roxzeroxxor : « lel, sé vréman nimp. porkoi pa allé a lécole nan plu »
@kevinDK : « jenr jé ke sa a foutre daprendr a écrir »
@kastoitupu : « lé jean de la politik son vraiment naz »
@RageMan : « WOW é mor ».
@WoWbeginner : « Ha? il y a un chat dans le jeu ? ».

Fort de cet accord avec Blizzard, NVB serait entré en contact avec d’autres éditeurs, en particulier pour les jeux tels que « League of Legend », la série des « Counter strike » ou encore « Dofus ».

« Malheureusement, les FIFA ne peuvent faire partie de cette initiative, faute de système de reconnaissance vocale, c’est pourtant là qu’il faudrait frapper en priorité ! » conclut NVB.

 

image: institutfrancais.pl

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »