News Ticker

Un joueur qui disait avoir été sélectionné pour le bêta-test de Légion découvre son erreur.

Tout commence avec un mailing publicitaire. En parcourant rapidement le contenu de ce mail, il jubile à l’idée d’avoir été sélectionné pour le bêta-test de Légion, la dernière extension à venir de World of Warcraft.
Ni une ni deux, il se rend à l’adresse indiquée pour signer le contrat qui lui donnera le précieux sésame.

C’est en voyant les militaires débarquer à son domicile deux semaines plus tard qu’il se rend compte de son erreur: il avait reçu un mail de recrutement pour l’armée de Terre et s’est emballé en voyant des mots comme « Chasseur » ou « Légion ».

Il s’effondre alors en larmes en se réalisant qu’il a signé pour 10 ans dans la légion étrangère.

Kevin a expliqué, effondré: « Je n’ai pas réalisé tout de suite, même si j’ai trouvé les vêtements des employés de Blizzard un peu étranges. Mais les vêtements camouflés, on en trouve un peu partout de nos jours, pas vrai ? Et puis j’ai l’habitude d’accepter les quêtes des PNJs sans lire le texte qui les accompagne, alors lire un contrat plein de mots compliqués, vous pensez bien… ». Il commencera son service par deux semaines de « gnouf » pour ne pas s’être présenté de lui-même à la caserne.

Contacté par téléphone, L’armée de Terre a déclaré avoir effectivement constaté une hausse de 10% des enrôlements dans la légion étrangère depuis le 6 août, sans avoir fait de rapprochement avec le jeu de Blizzard: « On voit de tout dans la légion, alors pourquoi pas des mecs qui veulent « casser du démon » « .

Blizzard en profite pour renouveler son avertissement concernant les mails frauduleux et envisage de rebaptiser son extension « Les méchants », afin d’éviter toutes confusions et ainsi résoudre ce problème.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »