News Ticker

Rentrée scolaire: taux d’absentéisme record chez les joueurs de World of Warcraft.

C’est aujourd’hui que 12 millions d’élèves français ont repris le chemin de l’école. Parfois de bon cœur, mais le plus souvent en traînant la patte.

Ainsi, il semblerait,  selon le ministère de l’éducation,  qu’une vague d’absentéisme record pour ce premier jour d’école sévisse parmi les joueurs de World of Warcraft. Selon un sondage, 42% des joueurs de World of Warcraft auraient boycotté la rentrée.

Les raisons  les plus répandues pour expliquer ce phénomène,  d’après ces mêmes joueurs, sont:

  • « Je peux pas: j’ai raid » (24%)
  • « Faut que je termine mes réputs pour le vol en Draenor » (18%)
  • « J’attend un Nerf du chômage avant d’y aller, sinon c’est useless » (12%)
  • « L’écol ? cé koi ? lol ! » (10%)

Devant ce phénomène sans précédent, la ministre de l’éducation, Najat Vallaud-Belkacem, aurait contacté Blizzard afin que des mesures soient prises pour empêcher que cela ne se reproduise à l’avenir.

Blizzard, selon les premières sources bien informées *, pourrait purement et simplement couper l’accès à ses serveurs pendant les heures de cours aux élèves de moins de 18 ans. A moins que ceux ci ne puissent fournir un certificat médical. De plus toute tentative de connexion pendant ces heures pourrait être automatiquement communiquée aux parents par SMS surtaxé.

Les élèves ne sont pas les seuls concernés: parmi les professeurs aussi, l’absentéisme est alarmant. Et de la même manière, ceux ci pourraient être dénoncés au ministère de l’éducation par Blizzard. Mathieu H., professeur de sciences, raconte par exemple qu’il préférerait affronter Archimonde en solo plutôt que de faire face à ses élèves: « Ils sont pires que des démons. »

Un témoignage poignant sur une situation grave qui montre bien l’urgence d’agir urgemment.

 

 

(*) Kevin Dupond, stagiaire responsable de la machine à café.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »