News Ticker

Trafic d’organes: obligé de vendre un rein pour payer ses compos de raid.

C’est un véritable cri d’alarme que pousse aujourd’hui Kevin, 14 ans.

En effet, pour pouvoir payer les compos nécessaires pour participer à des raids, celui-ci a été obligé de trouver un moyen de financer ses achats. Avec des prix à l’hôtel des ventes plus que prohibitifs, celui-ci n’a eu d’autre choix que de vendre ses organes.

Aujourd’hui, Kevin est aujourd’hui dans un état de santé critique. Ce joueur invétéré de World of Warcraft a dû, pour faire face à ses dépenses croissantes, vendre successivement son cerveau, un rein et un poumon.

« Le servo a été le premié. De toute fasson, il me servé pa. Pour la suit, je panse qu je vé vandre mes organe jénito, la oçi, ils von pa me servir bocou » déclare-t-il

Selon ses dires, il souhaite néanmoins conserver ses bras, indispensables pour jouer. Par contre, il pense pouvoir vendre plusieurs doigts, car il joue un war spé arme, donc monotouche.

Les développeurs de Blizzard s’intéressent de près au problème: Il prévoit dors et déjà d’étendre le paiement de jetons WoW pour le paiement en organes directement in-game, facilitant ainsi les démarches des joueurs.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »