News Ticker

Guide: le boulet spé lourd à la 6.1

Si de nombreux changements de classe ont eu lieu depuis le patch 6.1, il est une classe qui ne change pratiquement pas. Voici un petit guide pour savoir comment jouer votre boulet a la mise à jour 6.1.

Ce guide est susceptible d’évoluer avec vos remarques et suggestions. La communauté des boulets est suffisamment développée pour apporter régulièrement son savoir faire.

PVE

Le secret du boulet en PVE est surtout de ne pas faire ce pour quoi vous êtes fait.
Un bon boulet doit avant tout perturber le jeu d’équipe et tout faire pour faire foirer le raid. (ou donjon si vous êtes un boulet débutant.)
Le vrai boulet agit surtout en tant que Pick Up dans un groupe de guilde, les membres de votre guildes vous connaissent trop et ne vous inviteront de toute façon pas. Le LFR est aussi un bon moyen de prouver votre bouletitude, et mettre une sale ambiance, provoquant ainsi des rage quit à la pelle.
Nous allons nous pencher sur les trois rôles et en donner les “worst practices”

TANK

en tant que tank, vous pouvez grandement influer sur le wipe du groupe. Voici quelques conseils judicieux pour y arriver.

– évitez de trop garder l’aggro.
Si un dps arrive a recuperer l’aggr sur le boss ou groupe de mob, c’est du bonus. Le dps en question aura de grande chance d’y rester, permettant ainsi au groupe de ne plus assurer un dps suffisant pour terrasser l’adversaire.

– Tauntez le boss dés que possible
Que vous soyez off tank ou tank principal, le fait de ne pas respecter la fréquence de switch va rapidement déstabiliser le groupe. De plus l’autre tank pourra stacker les debuffs plus rapidement, le menant a une mort certaine.

– Ne pas taunter quand vous le devriez.
A l’inverse, évitez de récupérer l’aggro à raison. Là aussi, le tank qui a l’aggro prendra plus de debuff que prévu, ou plus de dégâts que nécessaire.

– Ne pas déplacer le boss en dehors des AOE.
une technique imparable pour empêcher les CACs de dps correctement, Ainsi, soit ils ne pourront pas accéder au boss s’ils ne veulent pas prendre de dégâts, minimisant le DPS total, soit ils prendront des dégâts que les heals devront minimiser au maximum, se trouvant dépassés par la situation.

– Gardez votre statue du Buffle Noir
Si vous êtes Moine, pour les derniers mobs avant le boss (par exemple Tectus) laissez votre statue du buffle noir aura pour effet de pull automatiquement le boss a son apparition. Un vent de panique devrait vite se rependre dans le raid. Sans buffs, sans organisation, avec un raid probablement désorganisé, c’est le wipe assuré.

HEAL

Le heal a aussi un role majeur dans le raid. Encore une fois, vous avez toutes les cartes en main pour le wipe rêvé.

– N’en faites pas trop.
Vouloir garder le tank full vie n’est pas forcement une bonne idée. Cela pourrait lui permettre de survivre à la technique principale du boss, celle qui fait mal là, vous savez ?

– Si quelqu’un reste dans une AOE, ne le healez pas.
Pas la peine de se fatiguer pour ce boulet la, laissez le mourir. les boulets doivent s’entraider dans leur besogne.

– Si vous êtes prêtre, utiliser votre saut de foi.
Autant que possible en plein milieu de fight. Sur un DPS pour le placer dans une aoe, sur le tank qui a l’aggro pour obliger le boss à courir. Bref des petites blagues amusantes qui casseront la routine du try, et énerveront vos compères

– Mettez vos AOE sur un personnage isolé.
Les AOE coûtent plus chères en mana, autant ne pas les rentabiliser et se retrouver OOM plus rapidement.

DPS

– Évitez de suivre votre rotation idéale
une ou deux touche suffiront pour faire croire que vous voulez effectivement faire du DPS, mais en restant loin derrière au kiki. Moins de DPS rendra le try plus difficile. En agaçant passablement le RL.

– Évitez de focus la TDM
Pourquoi devrait on vous imposer quelque chose ? vous êtes libre de vos actes après tout ? Et puis il a une sale tête ce mob la, prenez en un autre, au moins vous serez tranquille pour le dps seul. De plus, le fait que vous soyez le seul vous permettra peut-être de reprendre l’aggro et ainsi obliger le tank a intervenir, ou alors vous permettant de mourir, et ainsi gaspiller une rez combat qui aurait pu être utile. Et dans le cas ou on ne vous rez pas, et bien il y aura moins de dps global, augmentant la durée du combat et donc les chances de wipe

– “Pullez” à la place du tank
Ces gros nazes imbus de leur personne ont toujours la primeur du pull. Et bien non. Prenez leur ce privilège. De préférence quand le reste du raid n’a pas encore pris sa nourriture, ça leur fera un buff de moins. Au pire , si le reste du raid sont des PGM, vous aurez agacé tout le monde, au mieux, c’est le wipe assuré.

– Si vous êtes DK, lancez votre armée des morts pour déstabiliser le tank.
L’armée des morts vous permettra d’empêcher une aggro correct du tank, rendant le combat plus difficile.

– Si vous avez un pet (chasseur, démoniste) gardez votre pet tank.
Il pourra ainsi taunt à la place du tank et perturber le raid.

– Gardez votre pet pour prendre un raccourci.
Certains prennent un raccourci pour éviter de faire des packs de mobs qui peuvent l’être. dans ce cas, suivez les, mais garder votre pet. Lui fera le tour pour vous rejoindre, en prenant l’aggro au passage sur tous les packs qu’il va croiser, les ramenant vers le groupe de joueur. Surprise !!!!

– Utiliser les AOE sur les mobs qui sont contrôlés
Rien de mieux qu’un petit barrage de chasseur pour casser les contrôles soigneusement mis en place par le raid. Vous ramènerez ainsi tous les mobs dans le combat, augmentant la difficulté. Très efficace en mode mythique ou à la rigueur héroïque.

Généralités


– Restez dans les AOE
Un conseil qui vaut pour tous les rôles. Rester dans les AOE permet de faire dépenser de la mana aux heals, qui seront rapidement débordés et ne pourront assurer un heal correct du groupe.

– Claquez vos CD aux moments inopportuns.
Ainsi ils ne pourront vous servir quand le reste du raid en aurait besoin. Surtout Héroïsme, bénéficiant d’un CD très long. Dans ce cas, il vaut mieux le claquer sur le petit groupe de mob juste avant. Ou mieux, avant le pull, pendant que tout le monde prend sa nourriture. Affolement assuré.

– Rez, mais pas n’importe qui.
Et surtout pas les tanks et les heals, ils sont bien trop utile pour le fight. Choisissez de préférence le pire DPS du groupe, celui la au moins aura son inutilité doublé.

– Soyez désagréable
Ne pas dire bonjour, ne pas répondre ou mieux, répondre de manière désagréable et hautaine, est un excellent d’énerver vos partenaire. Une sale ambiance est préférable pour faire capoter le raid.

– Ne prenez pas vos potions, nourritures et autre buffs.
Vous bénéficieriez d’un buff supplémentaire, qui augmenterait vos capacités. Totalement inutile pour un bon boulet.

– Parlez au pnj
En général, en fin de tiers, un debuff sur les boss (ou un buff sur les membres du raid) permet aux guildes les plus faibles de finir le tiers en cours plus facilement. Dans ce cas, un pnj est présent à l’entrée du raid. Parlez discrètement à ce PNJ pour qu’il enlève ce debuff (ou buff). Les autres membres du raid ne s’en rendront compte que quelques wipes plus tard. (Efficacité 100% garantie !). Faites l’offusqué et rejetez la faute sur quelqu’un d’autre. Ils n’ont pas la preuve que c’est vous le coupable.

 – Ne réparez pas avant un raid.
Rien de mieux que d’agacer un groupe que de déclarer juste avant le pull que vous devez réparer. Avec un peu de chance, personne ne pourra sortir un robot et vous serez obligé de sortir du raid puis y revenir. Une perte de temps bienvenue.

– Gardez votre canne à pêche pour les combats
Vous étiez paisiblement en train de pécher avant de venir en raid. Pourquoi ne pas en profiter pour garder votre canne à pêche en main ? C’est une arme idéale pour perdre du DPS ou du HPS. Et il faut dire que ça a un certain style.

PVP

N’étant pas spécialiste du PvP, je ne vous donnerez que quelques techniques. Je compte sur vous pour compléter cette partie.

DPS

– Évitez les objectifs principaux
D’autres s’en chargeront pour vous. contentez vous de rester bien en vu au milieu de la map, histoire de montrer que vous ne savez pas ce qu’il faut faire. Si c’est vraiment le cas, alors ne chercher pas à comprendre.

– Ne pas DPS le porteur du drapeau ennemi.
Vous risquerez de le tuer, ce serait fâcheux pour empêcher la réussite de l’objectif

– Ne restez pas près des objectifs que vous avez déjà.
Pas la peine d’empêcher l’adversaire de le prendre, de toute façon, vous ne savez pas jouer correctement. Inutile de leur faire perdre du temps, le résultat sera de toute façon le même.

– Ruez vous plutôt sur l’objectif ennemi le mieux gardé.
Et de préférence seul. Ainsi vous garantissez votre échec, et faites gagner du temps à l’équipe adverse pendant votre temps de respawn.

– Gardez votre stuff PVE.
Le stuff PvP nécessite des victoires pour le gagner, et vous savez très bien que la victoire n’est pas votre but. De plus le stuff PVE permettra a l’adversaire de vous DPS plus rapidement.

HEAL

– rien de plus simple en heal: ne healez pas
Ou alors uniquement vos compagnons déjà full vie, histoire de brûler votre mana et ainsi être OOM quand les autres en auront réellement besoin.

Généralités

– faire semblant d’être AFK
c’est un bon moyen de pénaliser votre équipe en général. et vous avez d’autre choses à faire. (Nourrir vos poissons, tondre la pelouse ou encore vous occuper de votre compagne.)

Conclusion

En suivant ces quelques conseils, vous êtes garantie d’être un excellent boulet. La maîtrise de ces principes vous mènera assurément au kick, et vous rapportera peut-être quelques insultes, que vous vous ferez un plaisir de report afin de faire ban la personne que vous avez agacé.

 

 

– update 13/03/2015:

  • Ajout de quelques technique en PVE DPS, suggérées par @WowSibyll
  •  Ajout de techniques proposées par @WOWDuckButter
  • Ajout de liens wowhead pour une meilleure compréhension

 

Laisser un commentaire

Translate »